Il a été dit que j’ai un rapport particulier aux bibliothèques,

c’est pour cela que j’ai accepté tout de suite l’invitation qui m’a été faite. J’ai rédigé quelque chose que je vais vous lire.

Une, deux, trois fois par mois, depuis qu’à l’automne de 2001, ayant cessé d’être directeur d’études à l’EHESS, sigle qui désigne l’École des hautes études en sciences sociales, je suis devenu, non un retraité, mais, ce qui est plus noble, un pensionné de l’université inscrit sur le grand livre de la dette publique afin que la République française puisse me verser chaque mois la pension assez modeste à laquelle elle a décidé que j’avais droit en tant que vieux serviteur de l’Éducation nationale, une, deux, trois fois par mois, dis-je selon le cas, rarement plus, rarement moins, j’entre après avoir présenté aux agents de sécurité qui veillent à sa porte afin d’en interdire l’accès aux personnes principalement étudiantes ou non autorisées la carte que j’ai sortie de mon portefeuille dès ma descente de l’autobus revêtue d’une pastille ronde et jaune qui atteste que, pendant l’année universitaire 2007-2008, j’ai le droit de franchir ce barrage dans la cour de la Sorbonne à Paris.

Ça, c’est mon introduction, elle fait 1 000 caractères exactement en une seule phrase.

C’est une contrainte très intéressante.

 
L'impression des contenus ce site n'est pas autorisée.